Dépression post partum quand tu nous tiens

Dernier rendez-vous. Je suis assise dans cette salle d’attente. La main sur mon ventre, je la sens doucement bouger.
Je me sens tellement bien, l’hiver est doux, les fêtes de noël se préparent. Cette fin de grossesse s’annonce paisible.
Et elle le fut.
Sa naissance, bien que programmée pour des raisons médicales, s’est déroulée dans le calme, la sérénité et la douceur. Une merveilleuse naissance pour une magnifique petite fille. Notre deuxième petite fille. Nous sommes heureux, comblés et impatients de la présenter à sa grande sœur.

Maternaddict, quand le désir d’enfant ne se tarit pas.

A la question « Combien d’enfants aimerais-tu avoir? », je suis toujours incapable de répondre.
Ceci dit quand tu as quatre enfants, il est bien rare que tu l’entendes. Les gens ont décidé pour toi que tu avais largement atteint le quota. Ils le pensaient déjà un peu à l’annonce du troisième. Mais ils s’adaptent! Et posent du coup ce genre de question « C’est bon? Vous vous arrêtez là quand même! » Et je reste toujours autant incapable de cacher ma surprise face à cette question qui en fait n’en est pas vraiment une.