Dépression post partum quand tu nous tiens

Dernier rendez-vous. Je suis assise dans cette salle d’attente. La main sur mon ventre, je la sens doucement bouger.
Je me sens tellement bien, l’hiver est doux, les fêtes de noël se préparent. Cette fin de grossesse s’annonce paisible.
Et elle le fut.
Sa naissance, bien que programmée pour des raisons médicales, s’est déroulée dans le calme, la sérénité et la douceur. Une merveilleuse naissance pour une magnifique petite fille. Notre deuxième petite fille. Nous sommes heureux, comblés et impatients de la présenter à sa grande sœur.

FacebookTwitterGoogle+Partager

Maternaddict, quand le désir d’enfant ne se tarit pas.

A la question « Combien d’enfants aimerais-tu avoir? », je suis toujours incapable de répondre.
Ceci dit quand tu as quatre enfants, il est bien rare que tu l’entendes. Les gens ont décidé pour toi que tu avais largement atteint le quota. Ils le pensaient déjà un peu à l’annonce du troisième. Mais ils s’adaptent! Et posent du coup ce genre de question « C’est bon? Vous vous arrêtez là quand même! » Et je reste toujours autant incapable de cacher ma surprise face à cette question qui en fait n’en est pas vraiment une.

Test Physiocarrier JPMBB

By 0 No tags Permalink 1

Voilà plus d’un mois que je teste intensément le préformé de JPMBB. Avec coquillette surtout. Et un peu avec Louis. Lola et Margot étant trop grandes et plus tellement intéressées par le portage. Chez nous les préformés, c’était pour le papa. Faciles à installer, ça se clipse et hop c’est parti! Pas besoin de réfléchir à l’épaule ...

Lola Majeur

By 0 No tags Permalink 1

Malicieuse, curieuse, elle nous épate chaque jour un peu plus. Elle illumine par sa joie de vivre et sa répartie. Elle prend son rôle d’ainée très à coeur, et aime aider ses soeurs et son frère dès qu’elle le peut. Notre toute grande.  

Le premier jour du reste de nos vies

By 0 No tags Permalink 1

Mais qui sommes nous au juste? Au début nous étions deux étudiants, un en langues étrangères et l’autre en architecture. Nous vivions dans le centre de ville de Nantes, un appartement plutôt classe et rangé (Et oui sans enfants c’est drôlement plus facile). Et puis on a grandit, l’un a trouvé du travail et l’autre à réussi son ...

Pourquoi écrire?

By 0 No tags Permalink 1

Je me souviens, quand j'étais étudiante je ne savais jamais comment débuter mes dissertations. Trouver la phrase d'accroche, réfléchir au développement, aux arguments... Je suis spontanée, impulsive, les mots sortent au rythme de mes pensées sans répondre à aucune logique. Alors évidement c'était fastidieux de faire ces fameuses dissert'. Moi, j'aime écrire librement, un peu comme ...